Avr 282012
 

JANVIER MMXII  « HAUT LES COEURS » 

                                      les mouchoirs de cou 

 Quand en 2009 j’ai entrepris la continuation et le détournement de mes dessins d’arbres en drapeaux où le rouge fait éclater le noir et blanc, assortis de cris d’armes qui étaient autant de cris à la rescousse, je ne mesurais pas à quel point ce nouveau travail était en prise sur la réalité ambiante…
Et puis, début 2010, en visitant le Musée des Traditions et Arts Normands de MARTAINVILLE, à une demi-heure de chez moi, je suis tombée sur les « Mouchoirs de cou » du XIXème siècle, imprimés à ROUEN, même taille que mes drapeaux, entourés de rouge comme eux, et dont la boutique du musée vendait quelques reproductions.
Ces « Mouchoirs de cou » qui faisaient partie du costume normand, portés en cravate par les hommes, en fichu par les femmes, ont largement dépassé le périmètre de la Normandie, impossible de ne pas les connaître ;  il y en a souvent un qui traîne dans les maisons, ne serait-ce que le mouchoir d’instruction militaire que l’arrière grand-oncle avait dans sa poche en partant au service… Ils ont ponctué la vie quotidienne de tout le XIXème, relatant et commentant en image les évènements politiques ou religieux, donnant les paroles d’une chanson satirique ou des remèdes de bonne femme pour les petits accidents domestiques, le plan de Paris ou la carte de France avec ses départements…des centaines de modèles différents pour le seul atelier de la famille Buquet, graveurs à ROUEN.
Je les connaissais donc comme nous tous et peut-être ne sont-ils pas étrangers à l’émergence de mes premiers drapeaux…En tous cas, maintenant que je les ai «reconnus », je revendique avec bonheur mon appartenance à cette tradition d’art populaire.

Brève petite enquête, contact avec le Musée de l’Impression sur Étoffes de MULHOUSE,  puis avec leur fabricant alsacien et après plusieurs mois de mise au point, voici le résultat :

 les mouchoirs de cou  Mouchoir de cou Numéro 1 :  « HAUT LES COEURS »

         Carré 70X70cm, 100% coton, lavable en machine à 30°. Numéroté de 1 à 50 et signé FJ.

Prix de lancement jusqu’à la Saint Valentin 2012 : 50 euros TTC.
Après : 70 Euros TTC.
Port : 5 Euros
Vous pouvez commander par mail ou par téléphone : 02 32 27 40 87 en envoyant un chèque à l’ordre de Françoise Jolivet, 24, rue du Bourg, 27150 – Mainneville.
Vous recevrez une facture avec l’envoi.

Cette première petite série de mouchoirs de cou contemporains « HAUT LES COEURS » limitée à 50 exemplaires numérotés et signés, sera suivie d’autres au gré du temps et des évènements qui les inspireront !